Derniers commentaires

Bonjour je suis une victime de ...

05/01/2017 @ 10:35:30
par Domy


Je reviens de l'enfer suite à ...

06/10/2015 @ 21:44:51
par Cathie


Bonjour monsieur, madame, Travaillant pour Special Investigation ...

19/02/2015 @ 18:20:58
par Di Girolamo


c'est interessant

03/11/2014 @ 07:48:30
par mariedelcombel


Pour être sincère, je suis assez ...

08/10/2012 @ 15:10:17
par Jean-Christophe Destailleur


Calendrier

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteurs: 3

rss Syndication

Liens

 
30 Aoû 2013 - 19:53:55

anti-cholesterol statines

Lipitor (atorvastatine) Lescol (fluvastatin) Lescol (fluvastatine) Mevacor (lovastatin) Mevacor (lovastatine) Pravachol (pravastatin) Pravachol (pravastatine) Zocor (simvastatin) Zocor (simvastatine) Crestor (rosuvastatin) Crestor(rosuvastatine) cérivastatine (Baycol)

Tahor / lipitor : le voleur de mémoire
Avec 10 ans d’expérience derrière nous, nous avons appris qu’il ya quelque chose de spécial à propos de Tahor / Lipitor (atorvastatine). Il y a quelque chose à propos de la composition de ce médicament qui permet de se démarquer de tous les autres statines sur un point remarquable – Tahor / Lipitor semble avoir une plus grande tendance que tous les autres de causer des effets secondaires cognitifs. Si vous êtes sur Lipitor – atorvastatine – ou envisagez de démarrer sur Tahor /  Lipitor, vous devez lire mon livre – Lipitor Voleur de mémoire. Vous devez connaître la véritable héritage de Lipitor.

Réseau international de cholestérol sceptiques

Les Statines exposent les patients à des médicaments dangereux aux effets secondaires débilitants.

Effet Diabétogène des statines
Une étude observationnelle finlandaise parue dans Diabetologia relève une hausse du risque de diabète de 46% sous statine en population générale masculine, la plus forte hausse jamais rapportée.

CRESTOR - Mensonges et propagande publique
Vous avez un taux élevé de cholestérol ce qui signifie que vous présentez un risque de faire une attaque cardiaque ou un accident vasculaire cérébral." => FAUX, un taux élevé de Ch est un marqueur de substitution. On s'en fout de "corriger un chiffre".

Je ne suis pas sûr que les fabricants de statines avaient l’intention d’escroquer au début, mais ils n’étaient pas non plus désireux de renoncer à un marché annuel de 30 milliards de dollars facilement. Il y a beaucoup de médecins sincères, bien intentionnés et profondément convaincus qui continueront de soutenir la théorie que le cholestérol alimentaire et les graisses saturées provoquent des maladies cardiaques.
Ils vont continuer à croire que les médicaments pour diminuer le cholestérol vont traiter avec succès et prévenir les maladies cardiaques, en dépit du fait qu’une étude publiée dans l’American Heart Journal (Janvier 2009) [*analysant 137 000 patients admis dans des hôpitaux aux États-Unis avec une crise cardiaque a démontré que près de 75% avait un taux de cholestérol « normal ».*]

statines et effets débilitants
Les Statines exposent les patients à des médicaments dangereux aux effets secondaires débilitants.

Mais l’intérêt primordial de cette étude est, à mon humble avis, que les auteurs étaient partis avec l’hypothèse de démontrer que les statines diminuent le risque de cancer du sein ; et ils ont trouvé le contraire ! Obligés d’admettre mais un peu perdus !

ces molécules, réputées jusqu’à très récemment, par plusieurs médecins scientifiques, diminuer le cancer du sein, en doublent le risque dès que l’usage de ces médicaments est régulier sur du long terme. Il faut rappeler que ces médicaments, qui augmentent nettement le risque de devenir DT2 avec des glycémies compliquées à gérer, et le risque de développer un cancer du sein, sont en général donnés à vie, par des médecins qui n’ont malheureusement pas pris le temps de lire l’ensemble des données scientifiques disponibles à ce sujet.

WorstPills.org : LA MEILLEUR INFORMATION MONDIALE. Public citizen, organisation d'intéret public sans but lucratif.Nos médecins et pharmaciens analysent les données propres de la FDA

les statines augmentent de 71% le risque de diabète chez les femmes post-ménopausées

Une nouvelle étude démontre que les femmes qui prennent des statines ont un risque 48% plus élevé d’avoir le diabète.
 
L'utilisation de statines pourrait avec le temps promouvoir le cancer, l'insuffisance cardiaque chronique
 
les firmes distillent la peur pour ériger le cholestérol en maladie et vendre sciemment des médicaments inefficaces
 
Quand les médicaments tuent : La cérivastatine, aurait fait 7 577 décès dans le monde.
 
Les médicaments anti-cholestérol et la politique de santé publique
 
brusquement retiré du marché en aout 2001, l'anticholesterol a provoqué 7577 décès dans le monde
 
Et maintenant, comprenez-vous, Grand-mère, pourquoi votre médecin vous a mise sous statine? moi non plus !
 
pharmacritique
 
Parlons statines
 
témoignage
 
dysfonction cognitive, la neuropathie, la rhabdomyolyse, la dépression, la neuropathie et l'hépatite
 
Réseau international de cholestérol sceptiques
 
Zocor et d'autres statines ont été associées à des lésions musculaires, connue sous le nom de myopathie

crestor : rhabdomyolyse (dégradation musculaire)
Santé Canada recommande que tous les patients qui prennent du Crestor® ou tout autre médicament réducteur de cholestérol devraient s'en tenir à la dose minimale permettant de réussir le traitement.

STATINES ET DIABETE ! NOUVELLE ALERTE : INTENSE "ENFUMAGE" EN COURS !
les statines ne protègent pas les diabétiques

L’utilisation de statines pourrait avec le temps promouvoir le cancer, l’insuffisance cardiaque

les statines détruisent les reins
Des chercheurs canadiens ont démontré que prendre des doses élevées de statines augmentait de 34% le risque d'hospitalisation pour insuffisance rénale aigue

Les effets indésirables les plus fréquents des statines sont les myalgies

les résultatsont été plus souvent les utilisateurs de statines (15,9%) par rapport aux témoins (8,6%). Après ajustement pour les facteurs de risque cardio-vasculaire et l’utilisation de concomitant, l’utilisation de statines était associée à un risque accru d’incident de la PR (OR ajusté, 1,71 (IC 95% 1,16 à 2,53), p = 0,007).  Une tendance constante du risque augmentant avec la durée cumulée a augmenté, cumulatif de doses journalières définies et le nombre d’ordonnances n’a pas été observé.  Toutefois, une légère tendance entre la puissance de traitement par statine et le risque de la PR a été trouvé.
Conclusions :L’utilisation des statines semble être associée à un risque accru de développer la PR.  Nos résultats doivent être reproduits par d’autres études.

pourquoi personne ne vérifie cette évidence et continue-t-on  de prescrire une statine pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral ?

On pourrait être tenté de voir les statines naturelles (par exemple la levure de riz rouge)  comme une bonne alternative et bien non, un statine reste un statine !

Admin · 1526 vues · Laisser un commentaire

Lien permanent vers l'article complet

http://anti-cholesterol.sosblog.fr/victime-des-medecins-b1/anti-cholesterol-statines-b1-p63.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)